Information géographique

LE SIG : un outil cartographique d’aide à la décision ?

Un Système d’Information Géographique (SIG) peut être défini comme un ensemble d’outils informatiques permettant de stocker, d’analyser et de représenter l’information géographique.

 

Cette information est stockée et gérée dans une base de données géographiques. Celle-ci permet de lier les objets géographiques, à leurs caractéristiques (attributs).
 
Chaque thème d’information est représenté par une ou plusieurs couches de données. Les couches regroupent des éléments cartographiques de même nature. Une couche géographique est donc constituée d’une représentation spatiale de l’objet (coordonnées géographiques de l’objet), ainsi que d’une table d’informations attributaires qui caractérise et catégorise chacun de ces objets. 


Dans un SIG, l’information spatialisée est stockée de deux façons différentes :
- Sous forme de grilles de pixels (donnée raster, assimilables à des images, comme des photos aériennes…) ;
- Sous forme d’objets spatiaux élémentaires : des points, des lignes ou des polygones (donnée vecteur).

sig

La fonctionnalité principale pour un utilisateur de SIG est de pouvoir visualiser toutes ces couches de données. On peut comparer un SIG à un ensemble de cartes dynamiques, superposables et interrogeables. 

 

Par ailleurs, le SIG va nous permettre de croiser ces différentes couches de données afin d’avoir une analyse plus fine du territoire. Il est, par exemple, possible de différencier certains objets soit en fonction des attributs qu’ils portent (requêtes attributaires), soit en fonction de leurs caractéristiques géométriques (requêtes spatiales). 

 

Les données d’un SIG ne doivent pas être figées dans le temps. Il faut qu’elles puissent suivre les changements ou évolutions du territoire, afin de s’approcher au plus juste de la réalité de terrain. 
Ainsi, dans un SIG, il est possible d’ajouter / supprimer / modifier des objets et des attributs. 
Ensuite des applicatifs métiers vont permettre une exploitation technique de ces données (appuyer sur la cartographie). 

 

L’objectif d’un SIG est d’avoir une vision globale des informations cartographiques sur son territoire afin de pouvoir prendre les meilleures décisions d’orientation et de développement pour celui-ci.

Nos solutions ?

Le SMICA propose quatre grands axes au sein du Pôle SIG pour le compte des collectivités adhérentes :

 

  • Il assure une veille, une animation et un pilotage de démarches mutualisées :

 - Une veille sur les évolutions réglementaires pour pouvoir accompagner au mieux les collectivités (en rapport à l'information géographique et leurs compétences respectives) ;
- Une veille technique sur les démarches de standardisation et/ou de normalisation des bases de données, leur exploitation et leur diffusion ;
- Une organisation via des démarches communes entre structures de même entité territoriale afin de répondre à un besoin d'accompagnement vis à vis d'un projet ou d'obligations communes à l'ensemble des collectivités adhérentes ;
- Une représentation pour le compte de ses adhérents auprès des instances régionales et nationales, ainsi qu’auprès des partenaires divers ;
- Une animation via des groupes de travail permettant de construire un métier dans le cadre d'une démarche portée par le Syndicat et en concordance avec les compétences des collectivités.

  • Il informe, il forme et il vous accompagne :

- Il informe les élus des évolutions réglementaires pouvant avoir un impact sur leurs collectivités et leur rapport à l'information géographique ;
- Il informe aussi les élus des démarches et projets en lien avec l'information géographique pouvant améliorer le fonctionnement de leurs collectivités ;
- Il forme les techniciens et les secrétaires de mairie à la manipulation d’outils SIG ;
- Il accompagne à la rédaction de documents officiels (CCTP, CCAP, Règlement de consultation, etc.).

 

  • Il met à disposition des outils externalisés :

- Les différents outils cartographiques proposés par le SMICA ont pour base la solution websig X’MAP. Il s’agit d’un outil permettant aux collectivités adhérentes de consulter, requêter, imprimer, modifier de la donnée géographique. L’application cartographique X’Map permet également de moissonner et d’afficher de la donnée géographique issue d’autres plateformes cartographiques ;
- Plusieurs applications métiers (également en full web) permettent de traiter différents thèmes : gestion des cimetières, autorisation du droit des sols, assainissement non collectif et collectif, gestion des taxes, gestion de l’éclairage public, DT/DICT etc ;

 

  • Enfin, il réalise toute une gamme d’opérations spécifiques :

- Comme des intégrations de données géographiques la numérisation ;
- Réalisation de cartes thématiques;
- Des éditions papier ou des scans via un traceur grand format.

 

Tous les objets ont des coordonnées géographiques. 

sig